Agence des Zones
Economiques Spéciales
 
       
   
   
     
en continu
   
Page d'Accueil   /   A propos   /   Statut et Missions  /  Missions et objectifs de l'Agence des Zones Economiques Spéciales

Missions et objectifs de l'Agence des Zones Economiques Spéciales

 

MISSIONS

L’Agence a pour mission d’assurer l’administration, la régulation, le contrôle ainsi que le suivi des activités ayant trait à l’aménagement et à la gestion des zones économiques spéciales en République Démocratique du Congo.

A ce titre, l’Agence est chargée de :

  • Octroyer le statut de Zone Economique Spéciale à des sites sélectionnés à cet effet et signer le contrat type d’aménagement des zones économiques spéciales avec les aménageurs privés après avis des Ministres ayant dans leurs attributions l’Industrie ; les Affaires foncières, l’Aménagement du territoire et les Finances ;
  • Superviser le processus d’implantation des zones économiques spéciales à travers le suivi et le contrôle des contrats et des plans d’aménagement des infrastructures, y compris le plan d’usage du sol, le zonage, la production et la distribution de l’eau et de l’électricité ainsi que le traitement et l’assainissement des déchets liquides et solides ;
  • Assurer l’inspection et le contrôle administratif dans les zones économiques spéciales avec le concours des services de la Douane, de l’Immigration et de la Police Nationale Congolaise ;
  • Coordonner les prestations des services publics dans les limites de la délégation des pouvoirs par les services compétents ;
  • Assurer dans les zones économiques spéciales, le respect de la législation sociale et les règles relatives à la protection de l’environnement par les aménageurs et les gestionnaires ;
  • Veiller au respect, dans les zones économiques spéciales, des conditions d’exécution des contrats de concessions, des licences ;
  • Assurer toute mission d’intérêt public que pourrait lui confier le Gouvernement dans l’administration des zones économiques spéciales ;
  • Percevoir toutes cautions et redevances dues par les aménageurs dans le cadre du contrat d’aménagement des zones économiques spéciales ;
  • Agréer tout promoteur privé ou public désirant bénéficier du régime de Zone Economique Spéciale.

 

OBJECTIFS

  • Doter le pays des infrastructures industrielles par la mise en place des mesures incitatives fiscales et administratives susceptibles de favoriser l’implantation des projets d’investissements nationaux et l’attrait des investissements directs étrangers ;
  • Mettre en place une autorité de régulation afin de permettre un fonctionnement harmonieux des zones économiques spéciales en République Démocratique du Congo.
 
AZES
 
 

Joseph Kabila

Honorable Président de l’Assemblée Nationale,

Honorable Président du Sénat,

Honorables Députés et Sénateurs,

"Je me fais le devoir de rappeler, une fois de plus, la fragilité des fondamentaux de notre tissu économique tournés essentiellement vers le secteur tertiaire, et marqué d’une part, par l’importation des biens de première nécessité consommés par les Congolais et que nous ne produisons pas, et d’autre part, par l’exportation des matières premières, vers les pays industrialisés, source de nos principales recettes budgétaires, mais dont la fixation des cours échappe à notre contrôle.

Il va sans dire que tant que nous ne changerons pas ce paradigme, notre économie restera fragile et fera continuellement les frais des soubresauts de la conjoncture économique internationale.

Dans le même ordre d’idées, tant que notre système fiscal sera écrasant, discriminatoire et truffé d’une parafiscalité lourde, le climat des affaires ne sera pas propice à l’investissement productif ni au civisme fiscal...

Il nous faut, en effet, produire ce que nous consommons et, comme J’ai eu déjà à le dire, conférer de la valeur ajoutée à nos produits destinés, non seulement à la consommation domestique, mais aussi à l’exportation, en vue de les rendre plus compétitifs.

Notre pays ne saurait plus indéfiniment être ce grand marché offrant l’opportunité d’affaires et d’emplois aux peuples des pays tiers, au détriment de sa propre population et de son économie."

----------------------------------------------------------------------------------

Extrait du Discours du Chef de l’Etat devant le Parlement réuni en Congrès.

 
 
 
  Liens utiles
  Présidence   Primature   Ministère des Finances
  ANAPI   FEC   CFEF   ONUDI   CAID   Guichet Unique de CE
  PAI-Bukanga-Lonzo   Banque Centrale du Congo   
  Banque Africaine du Développement  Banque Mondiale
     

Visiteurs : compteurs visiteurs gratuits